Madeleine Dioubaté prend faits et causes pour Faya

La seule candidate malheureuse à la présidentielle sous Alpha Condé prend faits et causes pour Faya Milimono récemment face à des ennuis judiciaires. Marie Madeleine Dioubaté estime que « Ce genre de méprise n’aurait jamais eu lieu si notre pays assumait son histoire, et traduisait les criminels, les génocidaires devant la justice au lieu de modifier l’histoire ou tout simplement de nier carrément les atrocités  qui ont pu être commises dans notre pays. »

Chez nos confrères de Guinée 114, Marie Madeleine Dioubaté voudrait que la Guinée se replonge dans son passé aussi douloureux soit-il et faire la lumière sur tous les massacres qui ont été commis dans notre pays depuis l’indépendance afin que, dit-elle le devoir  de mémoire puisse se faire et que les parents des victimes sachent que la Justice existe. Seulement, « Il ne s’agit pas de faire une vendetta mais de reconnaître les atrocités qui ont été commises dans notre pays afin d’apaiser les rancœurs et qu’elles ne se reproduisent plus.

En attendant, « A mon avis, il s’agit d’un abus de pouvoir, c’est  une façon d’effrayer l’opposition, de la museler. Le  pouvoir se radicalise. Notre pays est resté trop longtemps dans l’autoritarisme et les vieux réflexes persistent, nous avons encore un long chemin à parcourir pour construire une vraie démocratie en Guinée. »

Point, trait.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.