Magouille à la Fonction publique : le ministre apporte des éclairages

C’est le gouvernement qui a décidé du rajeunissement de la Fonction publique. C’est ainsi qu’un recrutement de quelque 10 mille jeunes fonctionnaires a été demandé.

Il reste que des jeunes 5000 au total attendent d’être prise en charge. Pour ce cas précis, le ministre Sékou Kourouma sur qui pèse d’ailleurs beaucoup de soupçons de magouilles visant à intégrer des proches explique que parmi ces diplômés, il n y a que 858 agents seulement qui ne disposent pas de documents authentiques. Ils détiennent de faux arrêtés. S’agissant des accusations portées contre lui, le ministre Kourouma parle d’élucubrations et de tintamarres orchestrés. Il évoque aussi de menaces de mort dont il serait victime de la part du porte-parole des ‘’indésirables’’, parce ‘’j’ai refusé leur intégration à la Fonction publique’’. Le ministre s’est par ailleurs félicité d’avoir réussi à dénicher quelque 9953 mille fictifs. « Vous pensez que je serai aimé par tous. Par rapport aux enfants : la reforme est universelles et s’applique à tout le monde », se défend Sékou Kourouma, mercredi, sur les ondes d’une radio privée.

 Pourtant, on parle de quelques membres de sa propre famille qu’il a intégrés du côté des Finances.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

  1. […] Magouille à la Fonction publique : le ministre apporte des éclairages […]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.