Maintien d’ordre public : le vœu pieux d’Alpha Condé

Récemment, Alpha Condé a rappelé à son gouvernement l’impérieuse nécessité de préserver la paix sociale et de maintenir l’ordre public. C’était au cours d’un conseil des ministres tenu à Conakry.

Ce fut aussi une occasion pour le Président de la République de condamner les violences qui émaillent les troubles sociaux et, notamment les dernières liées au secteur éducatif et, auparavant, aux médias, qui ont se sont aussi soldées par des violences et parfois de tirs à balles réelles. Cette situation semble inquiéter Alpha Condé, lequel d’ailleurs a fermement exigé que les enquêtes ouvertes sur ces événements aboutissent à situer clairement les responsabilités et à sanctionner les auteurs. A cet effet, note le porte-parole du gouvernement, le Chef de l’Etat a convoqué une réunion avec les responsables des départements et services en charge de la sécurité.

Cette sortie d’Alpha Condé ne rime à rien d’autant plus que récemment, ce même Alpha Condé a tancé les journalistes, les accusant par ailleurs de fossoyeurs de la déontologie du métier. De quoi les exposer à la barbarie des gendarmes du côté de Matam. C’est donc un vœu pieux qu’affiche la plus grosse menace de la liberté d’expression en Guinée, ces dernières semaines.

Jeanne Fofana, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.