Mairie de Matoto : Bouréma Condé annonce la reprise de l’élection

L’élection de l’exécutif communal de Matoto qui a été suspendu après le désordre intervenu peu après l’annonce du vainqueur, devrait encore reprendre. C’est du moins ce qu’annonce le ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation.

Invité du journal à la télévision nationale, le Général Bouiréma Condé estime que l’élection n’est pas allée au bout.

« L’élection n’est pas allée au bout. Et puisqu’elle n’est pas allée au bout, chacun des deux camps, c’est-à-dire le RPG arc-en-ciel et l’UFDG s’est mis à s’autoproclamer vainqueur. Toute chose qui ne saurait être admise dans une démocratie », soutient le ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation

Sans pour autant préciser si l’élection de Kalémodou Yansané sera validé ou pas, Bouréma Condé a tout simplement annoncé: « Nous allons reprendre l’élection au niveau de la mairie de Matoto dans les jours à venir …».

Ce samedi 15 décembre, c’est une scène inédite qui s’est produite à la Mairie de Matoto. Alors qu’on avait dévoilé le nom du vainqueur qui n’est autre que Kalémodou Yansané, crédité de 23 voix contre 22 pour son concurrent Mamadouba Tos Camara, une confusion s’est instaurée, après que des conseillers du RPG-Arc-en-ciel, ont protesté cette élection. Un d’entre eux viendra déchirer les bulletins de vote, sous les yeux des agents de sécurité. Après chaque camp s’est déclaré vainqueur, suivi des affrontements au moment où on devrait passer à l’élection des Vices-maires. Une situation qui a amené le superviseur du ministère  de l’Administration du territoire à suspendre le processus de vote.

Ibrahima Sory Camara, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.