Makalé Traoré : « Un 3ème mandat pour Alpha est une source de conflit »

L’ancienne Directrice de campagne du RPG-Arc-en-ciel, ne veut pas d’un 3ème mandat pour Alpha Condé.

 Dr Makalé Traoré qui s’est confié à nos confrères de mosaiqueguinée, estime que la loi est faite pour le monde et qu’un 3ème mandat pour l’actuel président serait une source de conflit :

«Un troisième mandat pour le président actuel est une source de conflit. La loi elle est pour tout le monde. Personne ne doit être au-dessus de la loi. La loi est très dure pour tout le monde, mais quand vous l’acceptez en tant que principe supérieur qui gouverne les actes des uns et des autres, vous apaisez et vous construisez l’État de droit. Je ne suis pas favorable à un 3ème mandat, parce que je vais dire que c’est ce qui est raisonnable. Le président de la république, on n’a pas travaillé depuis 10 ans ensemble, mais qu’il le veuille ou pas l’histoire retiendra que j’ai été sa directrice de campagne», a déclaré l’ancienne ministre de la Fonction publique.

Soucieuse de l’avenir de notre jeune démocratie et de la préservation d’un climat de paix et de la quiétude sociale dans le pays, Dr Makalé Traoré lance un appel au Président Alpha Condé avec qui elle a défendu corps et âme pour son élection en 2010 à la tête de la magistrature suprême.

 « J’aurais voulu de la même façon qu’il a été un grand opposant, qu’il soit un grand président. Pour cela , il était important qu’il soit le plus grand défenseur de la justice et de l’État de droit et qu’il respecte ses engagements. Vous savez on est mortel, et la mort nous surprend et quand vous partez et que vous avez eu à assumer au plus haut niveau grâce à Dieu les plus hautes fonctions de votre nation, il y a une image qui doit rester et cette image c’est la rencontre avec son peuple. On est lié quelque part. On n’a rien partagé tous les deux depuis 10 ans pour d’autres raisons mais, j’ai contribué à son avènement au pouvoir. J’ai une certaine légitimité à en parler. Je veux qu’il parte par la grande porte mais, la grande porte ce n’est pas le 3ème mandat», a-t-elle lancé.

Il reste à voir si cet appel sera entendu, car, le locataire du Palais Sékhoutouréya n’a pas encore dit son dernier mot sur ses intentions de se représenter ou pas à la  prochaine présidentielle.

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.