Makanera Kaké : Le griot de Dalein range ses castagnettes

« Je n’ai jamais envisagé de dire que je quitte l’opposition républicaine mais plutôt, je renonce au poste de porte-parole de l’opposition, ça c’est fini. En réalité, c’est derniers temps, je ne me reconnais pas dans le combat qu’elle mène et si je me reconnais pas dans quelque chose, je ne peux pas porter la parole. » Makanera Kaké, le griot de Dalein range de fait ses castagnettes et s’éloigne de son maître.

Le jeudi, le même Makanera était sur les ondes d’une radio privée de la place, il a évité le mot divorce : « Divorce, c’est trop dit pour le moment. Mais il y a un malaise profond. Mais peut-être que nous allons nous retrouver, discuter s’il y a question de repartir sur les bases beaucoup plus saines d’accord ».

 Pour rappel, Makanéra Kaké avait publiquement déclaré : « Je suis le griot d’El hadji Cellou Dalein Diallo, laissez-moi chanter pour lui. Pour que plus jamais l’injustice, plus jamais le népotisme, pour que plus jamais de répression contre les opposants. Nous chanterons pour toi, Monsieur le président. Nous chanterons pour toi Cellou Dalein Diallo parce que tu le mérites. Alpha Condé a trahi le peuple de Guinée, notre déception aujourd’hui c’est l’espoir que nous avons eu en donnant soutien au supposé candidat aux mains propres Professeur Alpha Condé. C’est très pathétique. Alpha Condé, tu as trahi la mémoire des femmes. Je pense, à celle qui a perdu sa vie à Faranah. Celui qui a été assassinée dans la cour du Sotikèmo de Kankan, au petit libanais mort à Madina sans oublier les martyrs de N’Nzérékoré, Labé, Kankan et Boké. C’est pathétique Alpha Condé, tu as trahi le peuple. Vous avez volé, violé notre pays. Heureusement, Cellou Dalein est là pour rétablir le peuple de Guinée. Je prie Dieu qu’il ne me donne pas la chance de survivre pour avoir Alpha Condé pour un troisième mandat. Par le sang, nous sommes prêts à arrêter cette machine dictatoriale d’Alpha condé. »

Les faits sont têtus ! Le 22 juillet dernier, le même griot renouvelle son choix : « Je suis un grand griot d’Elhadj Cellou Dalein Diallo. Je peux vanter les qualités de l’homme qui mérite, qui peut sortir de la Guinée de la misère, qui peut donner de l’emploi aux jeunes. C’est pourquoi je suis le griot de Dalein. »

Sacré, griot Makenara !

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.