Makanéra Kaké : un macaque en panne de sujets de débats !

Il fut griot d’Alpha Condé, une fois arrivé par effraction à la tête du
département de la Communication. Débarqué, faute de résultats, Makanéra
Kaké se mue vite en farba de Dalein Diallo. Il s’est agenouillé devant les
militants de l’opposant de Condé pour demander pardon pour avoir non
seulement menti, pour aussi et surtout pour avoir agressé verbalement le
leader de l’UFDG.

Toute honte bue, ce macaque en panne de sujets de débats a tourné
casaque. Il est député du RPG. A chacune de ses interventions sur les
médias, son seul sujet de prédilection c’est Dalein Diallo. Une publicité
gratuite. Au sein du RPG, on regarde ce pantin inconstant et sans
conviction, avec peine. Au sein de l’opposition, on en rit et on prend ce
griot malhabile comme un mythomane doublé d’une paranoïa outrancière.
Makanéra fait pitié tout simplement. « Je ne voudrais pas que Dalein soit
président de la Guinée. Je ne pense qu’il soit présidentiable », s’est amusé
à déclarer le plaisantin de mauvais aloi.

En cause : « Je l’ai entendu dire que le président Alpha Condé n’a pas
construit un kilomètre de route interurbaine. Mais quand Conté est mort, il
n’y a une autoroute entre Conakry et Coyah. Il a dit que c’est lui qui a été
président de la République et qu’il a gagné le scrutin. Il est impossible
d’avoir tous les résultats en moins de 24 heures. Ils disent qu’ils ont
compilé 80% des résultats. » Et puis, le macaque tombe – comme à son
habitude – dans les débats de personne : « Cellou Dalein Diallo, pendant
plus de 40 ans à Conakry, ne peut pas parler une autre langue outre que
sa langue maternelle (…). A plus de 60 ans, il est en train d’apprendre
comment saluer et remercier les gens en soussou. »

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.