Malgré le match nul (0-0) face à Wydad AC, le Horoya garde l’espoir…


Comme annoncé précédemment, le Horoya AC a reçu les Marocains de Wydad AC, au match aller  pour le quart de finale de Ligue Africaine des champions, samedi 06 Avril au stade du 28 septembre

Un match de revanche pour le Horoya AC, parce qu’on se souvient l’année passée en poule, il s’était incliné face à ce club en aller et retour (3-1). C’est pourquoi dès l’entame les Matamkas ont pris cette rencontre à bras le corps pour se rattraper mais surtout pour creuser l’écart  car ils savent qu’affronter les Wydadis chez eux est une tâche difficile..

A la 26e  Boniface HABA presse dans la surface Abdellatif  NOUSSIR qui glisse. Boniface en profite, et cherche au point de penalty MANDELA fauché mais l’arbitre ne siffle rien.

Les rouges blancs de Matam vont accentuer la pression sur les visiteurs. C’est pourquoi,

A la 34e Dramane NIKIEMA trouve encore MANDELA entre deux défenseurs. Ocansey est fauché et le coup de pied bien joué échoue sur un Marocain

Après la première mi-temps, le Horoya revient avec plus de détermination et d’envie d’aller remuer enfin les filets afin d’arracher les trois points avant le match retour. Mais la résistance des marocains est forte. A la 59e  Patrick RAZAK placé derrière tout le monde saisit un ballon fuyant et envoie un tir qui survole la barre transversale de Mohamed MANAR

Malgré la vigilance des Marocains, à la 83e  Boniface HABA bien placé reçoit une passe de Brefo MENSAH, mais ne parvient pas à bien ajuster son puissant coup de tête.

La toute dernière action intervenue à la 86e  sur une passe au départ de Brefo MENSAH,  le Ghanéen est servi  dans la surface se voit fauché, mais là également OTOGO-CASTANE ne siffle pas !

C’est sur ce score nul et vierge que les deux équipes se sont quittées en attendant le match retour prévenu au Maroc.

Au terme de la rencontre, les deux entraineurs se sont exprimés.

L’entraineur de Horoya AC, visiblement déchu de ce résultat, dit garder l’espoir malgré le nul.

Gomez Daroz : « Nous avons livré un grand match, malheureusement nous n’avons pas pu inscrire de buts. Il y a eu un jeu agréable. Ma défense a été consistante dans l’alignement. Nous avons su verrouiller notre bastion défensif. Nous avons fait ce que nous pouvions mais la chance n’était pas de notre côté. Je préfère ne pas parler d’arbitrage. Nous gardons tout de même espoir pour le match retour.

De son côté, l’entraineur de Wydad AC, s’est réjoui d’avoirn déjoué le plan de l’adversaire :

Faouzi Benzarti : « J’avoue que le match n’a pas été facile pour nous. Nous avons beaucoup souffert. Le Horoya a montré qu’il est une bonne équipe. Nous avons déjoué tous les plans de l’adversaire, parce que mes joueurs ont suivi mes consignes, et aussi parce que je connais cette équipe du Horoya AC. Je les remercie, tout comme je remercie tous les autres membres de l’équipe. Je ne porte jamais des critiques sur l’arbitrage. »

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.