Mali : Un malade mental égorge une fille

L’acte s’est produit le 18  janvier dans le district de Sigon centre, préfecture de Mali.

La victime, Nafissatou, élève en 6ème année à l’école primaire de Komet a été tuée par son cousin à peine qu’elle revenait de l’école.

C’est en tout cas l’information obtenue auprès du Président du District de Sigon, qui s’est exprimé mercredi sur les ondes de la radio Gpp FM de Labé.

Selon Mamadou Korka Bah, « L’acte s’est produit dans la soirée du lundi 18 janvier 2021. Moi c’est vers 19 heures 30 que j’ai été informé. Ils m’ont dit que c’est un jeune déréglé mental qui a tué une fille en l’égorgeant. La victime se nomme Nafissatou, élève en 6ème année à l’école primaire de Komet. J’ai appelé le maire qui a son tour a informé le sous-préfet, la gendarmerie locale, les agents de santé et nous sommes tous allés pour faire le constat. Selon les informations reçues sur place, la fille en question avait quitté l’école et est rentrée à la maison. Elle est allée puiser de l’eau et le jeune l’a suivi pour lui dire de venir voir si ce n’est pas une des vaches de sa mère qui est coincée au niveau d’un des arbres. Elle est venue et l’endroit est une forêt et c’est là qu’il l’a tué. Après le constat la gendarmerie et le docteur ont remis le corps aux responsables du district que nous sommes. Nous aussi, nous avons remis le corps à la famille pour l’inhumation le même jour. C’est confirmé il l’a égorgé mais je ne peux pas dire que c’est à l’aide d’un couteau ou autre puisque juste après l’acte, il s’est enfui. Ils sont en train de le rechercher comme ça. La victime et l’auteur sont des cousins”, a-t-il expliqué.

Ce acte relance le débat sur la criminalité et l’insécurité qui sévit en Guinée.

Souleymane Camara pour www.kababachir.com  

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.