Mali Yembering : le préfet suspend un journaliste pour des raisons « politiques »

Dans la préfecture de Mali, un journaliste de la radio communautaire locale a été suspendu par le préfet Harouna Souaré pour des raisons «politiques».

Selon les informations reçues auprès du journaliste Mamadou Kalil Kelen Diallo, cette suspension fait suite à la lecture d’un communiqué de la section locale du parti de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) invitant  ses militants et sympathisants à réserver un accueil chaleureux à leur président Cellou Dalein Diallo, le mardi 29 septembre dernier, à l’occasion du passage de ce dernier dans la préfecture.

A l’en croire, c’est le préfet Harouna Souaré qui a ordonné sa suspension. Notre confrère indique que tout le personnel de la station compatit à lui, suite à cette injustice dont il a fait l’objet et menace même de bouder le boulot si toutefois il n’est pas rétabli dans son droit. Pour recouper l’information, nous avons tenté de joindre le préfet Harouna Souaré, en vain.

Pour un premier temps, il nous a confié qu’il était en réunion et le lendemain il a assuré qu’il se préparait pour la célébration de l’indépendance de la Guinée dans sa préfecture.

A noter que cette affaire s’est produite au moment où la campagne électorale bat son plein en Guinée, et les différents partis politiques en lice ont droit à l’accès aux médias (publics et privés). Et la neutralité de l’administration est censée être effective à tous les niveaux dans le déroulement du processus électoral.

Sally Bilaly Sow , correspondant kababachir.com à Labé

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.