Malick Sankhon portera-t-il plainte contre Gaoual ?

«Hier matin (Mardi), sur la table de Monsieur Antonio Souaré (président de la FEGUIFOOT, Ndlr) il y avait M. Sankhon Malick de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale au restaurant le Damier à 7 h. Quand il (Sankhon Malick Ndlr) s’est levé, il a dit : « aujourd’hui quand ils sortent, nous allons nous débarrasser d’eux définitivement, nous allons en finir ». Hier il disait ça à haute voix au Damier, dans la salle de repas » a fait entendre Ousmane Gaoual. Avant de s’interroger : «Vous pensez que tout ce qui est arrivé n’était pas donc planifié à un certain niveau de l’État ? »

Cette sortie d’Ousmane Gaoual Diallo accusant ouvertement le patron de la CNSS sera-t-elle une occasion de se retrouver devant les tribunaux ? Pas pour le moment. En effet, l’incriminé a choisi de répondre par un communiqué non signé et publié par certains médias en ligne. Ce communiqué dément l’implication de Malick Sankhon et dénonce ce qu’il appelle propos mensongers d’Ousmane Gaoual Diallo.

Pourtant ce député avait nuancé : « Je ne dis pas que Malick Sankhon est forcément dedans, mais il l’a dit devant des gens et c’était sur la table de M. Antonio Souaré. Cela veut dire que quand des gens sortent comme ça et parlent de la violence qui va arriver et celle-ci arrive, personne ne peut nous enlever à l’esprit que cela n’est pas prémédité, planifié et organisé par certaines personnes qui bénéficient d’une assurance de l’État ».

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.