Mama Kanny : Une ministre incomprise?

Au lendemain de la réélection du Président Alpha Condé pour le premier mandat de la 4ème République, elle avait été ressentie au poste de Premier ministre. Mais rien n’en a été. Le Président de la République a finalement renouvelé sa confiance à Kassory Fofana pour assurer la coordination de l’action gouvernementale.

Mama Kanny Diallo, a tout de même été reconduite à son poste tout comme la quasi-totalité des ministres du gouvernement sortant.

Après seulement 4 mois d’activités  pour cette nouvelle mandature, une crise de leadership plane déjà sur la coordination de l’action gouvernementale, entrainant ainsi une lourdeur administrative avec ses conséquences économiques et sociales incalculables.

Cette situation nous rappelle les derniers moments du régime de Lansana Conté où la guerre des clans avait pris le dessus sur l’action gouvernementale.   

Faut-il craindre un bicéphalisme au sein du Gouvernement ? 

En tout cas, pour certains cadres, Mama Kanny Diallo, la patronne du ministère du Plan est et reste la bête à abattre, un obstacle dont il faut se dessaisir, une épine qu’il faut anéantir, écraser.

Cette dame au caractère trempé aura été et depuis des lustres, une fourmi parmi les araignées, certaines étant vraiment très venimeuses. Mais, l’ancienne ministre de la Coopération internationale n’en a cure.

Elle sait en effet qu’elle n’est pas venue au gouvernement à travers une récompense, suite à des injures aux opposants. Elle sait qu’elle n’a pas fait l’objet de recommandation de qui que ça soit. Elle sait aussi qu’elle n’a rien à perdre dans les coups bas qu’elle reçoit anonymement et aussi sournoisement. Animée donc d’un patriotisme et d’une conscience professionnelle sans égale, Mama Kanny Diallo ne cherche pas l’amitié d’un faiseur de roi, d’un charognard qui se pose sur un régime pourri, pour ainsi parler comme Sékou Koundouno, d’un griot politique ou d’un farba en quête d’adresses. Elle sort du lot. Carrément de la galaxie d’opportunistes qui infestent le Palais et ses environs.

Mama Kanny ne sait que travailler. Remonter parfois les bretelles des plus imprudents, puis produire efficacement des résultats en toute indépendance au bénéfice de la Guinée et des Guinéens. Le reste, plus rien ne compte.

Zélée, à sa façon certes, mais pour le travail bien fait, pas pour mériter une confiance auprès d’Alpha Condé.

Mama Kanny Diallo n’est pas un ministre qu’on peut intimider, rabaisser ou sacrifier. Elle a du charisme et elle a le sens de la gestion des fonds publics et du management.

 Malgré les hostilités, la Ministre du Plan et du Développement économique, sait bien qu’elle a un bilan élogieux depuis son passage à la Coopération internationale et à l’Intégration africaine, ne serait-ce que les ristournes des organisations sous régionales ouest africaines, en l’occurrence la CEDEAO, laissées dans les comptes. En plus, elle bénéficie de la confiance des partenaires bi et multilatéraux.

Incorruptible et incomprise peut-être, mais, elle privilégie depuis toujours, l’exigence de résultats que de discours politiques, de la démagogie, pour plaire. De quoi agacer certains cadres corrompus qui cherchent une position au sein de l’administration publique.  Mais, Kanny est dure à cuire. Alerte qu’elle est, pour être neutralisée, étouffée, asphyxiée. Même étant une fourmi parmi les araignées, on ne pourrait l’altérer, la lier!

Ibrahima Sory Camara, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.