MAMOU : Bagarre au marché Pépé Kalé pour le paiement des droits du marché

Ce Mercredi 19 Août 2015, aux environs de 12 heures, un conflit a opposé des femmes au petit marché de Pépé Kalé dans la Commune Urbaine de Mamou. Pour  cause, une vendeuse de coco du nom de Nouhay HABA a refusée de payer le droit de marché qui coute 500 franc guinéen à Issatou CONDE, chargée de collecter les droits du dit marché. Cette situation a mobilisé une grande foule suite à la bagarre qui a éclatée entre les deux (2) femmes.

 Selon le frère de la vendeuse de Coco, ce problème est du à un manque de compréhension entre les deux femmes car ne parlant pas les mêmes langues, « ma petite sœur ne comprend ni poular, ni malinké. Elle m’a appelé au téléphone pour me dire qu’elle a un problème de papier au marché Pépé kalé et sa marchandise a été confisquée par le bureau du marché. Même étant au service, j’était obligé de venir intervenir, mais les femmes du marché n’ont pas voulu comprendre et ont toutes criées sur moi car selon elles comme je porte la tenue je suis venu m’imposer».

Quant à hadja sonna, responsable du Marché Pépé Kalé, la vendeuse de Coco a insultée toutes les femmes du marché, « elle s’est très mal comportée envers celle qui réclamai le prix du ticket. Si non, les 500FG qu’on réclame tous les jours comme droit du marché sont insignifiants. Quant on la intercepté après la bagarre, elle s’est mise à insulté les autres femmes du marché. Comme son frère est militaire, elle a voulue insistée mais on les a signifié qu’ici dans le marché Pépé Kalé tout le monde doit se conformer à la règle.  Finalement ont a pu régler le problème à l’amiable ».

A souligner que, une solution a été trouvée suite à une médiation faite par certains officiers du bataillon autonome de Mamou.

Mamadou Mouctar Barry, correspondant www.kababachir.com à Mamou

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.