MAMOU : Le calme règne après la proclamation des résultats

Après la proclamation des résultats provisoire de l’élection du 11 octobre dernier ce samedi soir par la commission électorale nationale indépendante (CENI), la ville de Mamou est restée calme contrairement à ce qu’estimaient certains observateurs. On pouvait apercevoir toute la nuit de ce samedi des véhicules de la gendarmerie et de la police patrouillent dans les 28 quartiers de la commune urbaine créant ainsi une atmosphère de méfiance et de psychose.

Aucun attroupement n’était pratiquement visible par peur d’être pourchassé par les forces de l’ordre. Seul dans le quartier Pettel que des tirs ont retentis contrairement aux autres quartiers. A Kimbély des militants du RPG arc-en-ciel ont été empêchés de fêter leur victoire par les forces de l’ordre. Tous les lieux de loisir était également vides pouvait-on constater pourtant à entendre certains citoyens aucune contestation n’apportera un changement sur les résultats donnés par la CENI.

« Après la proclamation des résultats les gens ont pensé qu’il aura des mouvements de contestation mais tout le monde a été surpris du calme qui a régné depuis hier jusqu’à cette heure (17 heures). Ces résultats non surpris personne bien sûr, nous sommes en Afrique, rare sont les présidents en exercice qui organise une élection pour la perdre.   Je pense que la contestation ne va rien changer au résultat qu’a donné la commission électorale nationale indépendante (CENI). Tous les jeunes de Pettel qui appartiennent en majorité à l’opposition sont conscients de cette réalité. Mais je déplore l’attitude des forces de l’ordre qui nous ont systématiquement empêché de nous regrouper pour nos veillées quotidiennes. Ils ont même tirés en l’air deux fois pour nous disperser », a livré ses sentiments, Mamadou Sidibé, citoyen du quartier de Pettel rencontré par notre correspondant.

Un militants du RPG rencontré affirme quant à lui être satisfait de la victoire de son parti et de la décision prise par professeur Alpha Condé pour éviter des affrontements, « c’est une victoire que le RPG a mérité suite aux différentes réalisations et aux chantiers prévus par professeur Alpha Condé. Je suis très content de de la victoire. C’est pas grave qu’on n’est pas eu la possibilité de fêter la victoire car le président Alpha Condé a pensé avant tout à la cohésion et à la paix. Vous imaginez si les frustrés et les victorieux se rencontraient ? Alors l’acte du président est salutaire ».

Mamadou Mouctar Barry, correspondant à Mamou

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.