Manif à Conakry : l’opposition enregistre une 2ème victime

L’opposition guinéenne vient d’enregistrer une deuxième victime des manifestations politiques (marche du 20 septembre et journée ville morte du 21 septembre).

Ibrahima Sory Sow, soudeur de son état, âgé d’une vingtaine d’années, a été tué à Wanindara d’une balle devant son atelier dans la soirée du jeudi, rapporte un proche de la famille de la victime.

Cette nouvelle victime vient s’ajouter à Ismael Bah, une jeune âgé de 18 ans, qui a succombé à ses blessures jeudi à l’hôpital national Donka, après avoir été atteint d’une balle dans la soirée du mercredi.

Ce qui revient à deux morts et plusieurs blessés par balle, suite à la manifestation de l’opposition, qui entend poursuivre le mouvement de protestation la semaine prochaine, pour exiger la tenue des élections locales.

Une délégation des opposants conduite par leur leader Cellou Dalein Diallo s’est rendue à la morgue de Donka pour présenter les condoléances à la famille éplorée.

Mariam Diallo, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.