Manif de soutien à Alpha : une drôle trouvaille,toute pensée !

Ils ont abattu près d’une centaine de militants en moins de 10 ans – certains n’ont pourtant rien à voir avec les marches politiques, parce que tués sans raison et sur le même Axe – sans qu’aucune procédure judiciaire ne soit enclenchée. Plus récemment, ils ont attenté à la vie du principal leader politique d’opposition. Pour ne rien arranger, tous les accords politiques signés avec celui-ci ont été remis dans les poussiéreux tiroirs de Sékhoutouréya. La crise est patente avec les politiques. Elle l’est autant avec les enseignants. Pareille avec les mouvements sociaux.

Comment rebondir, restaurer l’image du régime et faire semblant de gouverner tous les Guinéens au même pied d’égalité ? C’est à cela que s’attèle le RPG, aux effluves communistes coïncidant avec la veille de la marche politique des opposants. Plus inspiré que naguère, le régime enfante une drôle de trouvaille. Toute pensée, à son image : manifester pour soutenir Alpha Condé. Une démarche qui intrigue, parce que, rarement faite depuis son arrivée au pouvoir, il y a près de dix ans. Elle intrigue aussi parce qu’elle intervient au moment même où toutes manifestations publiques sont interdites. Le RPG ne sait. Mais, tente de distraire l’opinion. « Le Bureau politique avait décidé de marcher aussi pour soutenir le président de la république, comme l’opposition croit qu’elle est seule dans le pays. Comme il y a eu interdiction, nous n’allons pas marcher. Et d’après ce qu’on me dit, qu’il y aura des risques d’affrontements avec les éléments de l’opposition.  Il y aura un risque de troubles à l’ordre public et ils ont peut-être leur raison », a annoncé Damaro Camara, l’autre tête pensante de la démarche. Pour faire croire que le RPG aussi se plie au diktat du régime, Damaro déclare : «  Je demande aux militants de respecter la loi.»

De l’autre côté de l’opposition, on n’est pas dupes : «Ça c’est la technique du communisme. Ils peuvent trouver un moyen de justifier la bêtise du gouvernement qui consiste à interdire toutes les manifestations qui sont pourtant constitutionnelles en Guinée.Comme sur le plan international ils sont coincés et ils n’ont trouvé aucun argument justifiant le fait qu’ils empêchent toute manifestation de rue, ils cherchent un moyen de se justifier. Ils vont dire que cette marche n’est pas autorisée pour qu’on dise que même le parti au pouvoir a été interdit de manifester pour réaffirmer son soutien au Président de la République et à son gouvernement », a réagi Fodé Oussou Fofana, qualifiant la trouvaille du RPG de ridicule.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.