MANIFESTATIONS DE L’OPPOSITION : On se rapproche du top départ

Finalement, le second mandat du président Alpha Condé ne sera pas très différent de celui qui vient de finir. Tout au moins sur le front de la crise politique. Même en se faisant réélire dès le premier tour et avec un score confortable, le chef de l’Etat guinéen ne réussit toujours pas à annihiler l’hostilité de ses opposants.

Un temps groggy par le cuisant échec de l’élection présidentielle du 11 octobre, ils reprennent progressivement leurs esprits et se mettent en position de bataille. Et comme si la chance jouait un peu pour eux, leur réveil coïncide avec un contexte socioéconomique plutôt défavorable au régime. Ce dont ils entendent profiter à fond.

Surfant sur la mauvaise gestion du pays, ils espèrent utiliser les dernières hausses systématiques de taxes par l’Etat contre le président Alpha Condé et son gouvernement. En fait, ils ont été inspirés par le succès rencontré par la dernière grève syndicale, symboliquement bâtie autour de la baisse du prix du carburant à la pompe. Se sentant forts du malaise social généralisé et de la fébrilité dans laquelle cette situation place les autorités, les opposants s’autorisent un ultimatum qui prend fin ce dimanche.

Le gouvernement ne réagissant pas au bout de cet ultimatum, Cellou Dalein Diallo et Cie veulent prouver que leurs menaces n’étaient pas que des mots lancés en l’air. C’est ainsi qu’en marge de l’Assemblée générale de son parti d’hier, le chef de file de l’opposition, légitimant une nouvelle fois sa fermeté par une gestion peu orthodoxe des finances publiques, annonce que ce lundi, sera fixée la date de la prochaine manifestation.

De même, le leader de l’UFDG, d’attaque depuis quelques semaines, précise qu’à l’occasion de la réunion cruciale prévue pour ce lundi, lui et ses camarades décideront de la nature de l’action qui sera à mener.  Car au stade actuel, la marche ne fait pas encore l’unanimité. Par contre, le principe de la protestation, est irrévocablement acquis. Et c’est dire que la Guinée renoue avec la crise.

Anna Diakité,www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.