Manifs politiques : Tibou Kamara soutient l’opposition

« Il est évident aujourd’hui que l’opposition a épuisé tous les moyens et toutes les voies de recours pour obtenir les conditions de transparence et d’équité dans les prochaines élections qui constituent quand même pour la démocratie dans notre pays un enjeu important. »

Tibou Kamara, ancien secrétaire général de la Présidence et ancien ministre soutient ainsi la démarche de l’opposition. Et la raison est toute simple : « Elle n’a plus d’autres recours que de prendre la rue, puisque d’ailleurs c’est le seul langage que le pouvoir en place entend. » Une telle déclaration pourrait faire sursauter les caciques du RPG et autres faiseurs de roi. Pour Tibou Kamara qui était sur les antennes d’une radio locale mardi, « c’est un scandale pour notre pays que chaque fois les élections donnent lieu à des tensions que personnellement je juge inutiles. Parce que normalement, partout en Afrique aujourd’hui, c’est vrai, avec plus ou moins de tension, mais les élections arrivent à se tenir. Les résultats, puisque les conditions de transparence et d’équité sont crées entre les acteurs, les résultats arrivent à être acceptés par toutes les parties. »

Il accuse le pouvoir de vouloir changer « les règles de jeu, chaque fois en cours de jeu, au point de créer une crise de confiance entre les acteurs et de laisser peser une suspicion sur le processus électoral et donc conduit à une impasse électorale. » Partant, Tibou Kamara estime que le pouvoir « dans une logique de confrontation depuis qu’il a été installé ces cinq dernières années. » Conséquence : « les manifestations constituent le seul recours pour l’opposition et la seule solution pour arriver à obtenir un minimum de conditions pour les élections cette année qui devrait rétablir encore une fois de plus, la justice dans le processus électoral et la vérité dans les urnes. »

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.