Marche de l’UDFG : le vœu de Dalein Diallo !

Il veut la survie du parti. Il nourrit un rêve de voir celui-ci briguer le mandat de la Présidence. Il veut surtout l’union de l’ensemble de l’UFDG. Dalein Diallo a traduit tous ses vœux.

« Pour que son fonctionnement (UFDG, NDLR) s’améliore comme nous le souhaitons et nous mette en mouvement de façon encore plus efficace vers nos objectifs, l’UFDG doit être un Parti de militants et non un Parti d’état-major » a laissé entendre le président de l’UFDG. Et d’ajouter, « La libre discussion que nous encourageons ne doit pas conduire à l’anarchie et aux luttes de factions. Une fois les décisions prises, démocratiquement et selon les statuts, elles doivent être appliquées avec discipline. Par ailleurs, la direction de l’UFDG doit veiller à garder le contact avec la base et rester accessible. »

Pour Cellou Dalein Diallo, « C’est un Parti mieux organisé, plus sûr de lui et en ses capacités qui sortira de notre Congrès. Mais notre confiance en nous doit s’accompagner de notre unité. En effet, rien ne peut advenir si nous sommes fragilisés par la désunion. C’est pourquoi je suis aujourd’hui fier de nous voir aussi nombreux et enthousiastes, pleins de ressort et de confiance. Je nous sens résolus à consolider notre cohésion qui est la condition des grandes réussites. »

Et de conclure : « Si nous restons unis, ce qui comporte de durs devoirs et de dévouement, nous l’aurons fait pour le pays. C’est à ce prix que les guinéens adhéreront à notre proposition de construire, pour les 5 prochaines années, une Guinée de confiance et accepteront notre main tendue pour le rassemblement de toutes les bonnes volontés de la nation. »

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.