Marche pacifique et achat de conscience : Dalein accuse…

Que se passe-t-il entre Dalein Diallo et certains de ses financiers ? Qui veut vraiment mettre en mal une relation encrée entre le chef de file de l’opposition et les commerçants, comme c’est de ceux-ci dont il s’agit ? Le pouvoir d’Alpha Condé est pris comme Satan dans cette affaire qui défraie vraiment la chronique.

 Aujourd’hui en effet, avec les marches politiques gorgées de répressions et d’incursions dans des familles en haute banlieue de la capitale, des personnes sont perçues comme étant ceux qui veulent créer la division entre Dalein Diallo et sa base indéboulonnable que constitue l’axe HamdallayeCosa jusqu’à la Cimenterie. Il y a eu des tentatives mais qui n’ont jamais encore abouti. Pour parer à toute éventualité, Dalein sort de son silence et accuse ce qu’il appelle des commerçants véreux et des cadres ambitieux. Il indexe le pouvoir de vouloir déstabiliser son parti par l’achat de conscience, à travers des motos et des billets de banque. Le chef de file demande instamment à ces jeunes de refuser « de trahir ceux qui sont morts pour la démocratie et enterrés au carré des victimes d’Alpha Condé. Ils sont maintenant 59. »

 Dans le cas échéant, Dalein estime que ce serait une haute trahison. La presse du RPG en fait des choux gras, alors que les initiateurs de la chienlit c’est bien les caciques mêmes de ce pouvoir moribond et aux abois.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.