Marci Shore : « Le paternalisme des pays de l’Ouest peut renforcer un ressentiment à l’Est »

Pour l’historienne américaine, on ne peut analyser la construction européenne selon une division persistante entre un Ouest qui serait par essence démocratique et un Est « en transition ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.