Massacres du 28 septembre : 80 milliards GNF requis pour le procès

Saura-t-on un jour qui a instigué les massacres du stade du 28 septembre et les auteurs des viols collectifs perpétrés contre des femmes et jeunes filles dans l’enceinte et hors du Stade ? L’espoir est permis avec la dernière réunion du Comité de pilotage du procès du massacre du 28 septembre tenue le vendredi 19 octobre 2018 à Conakry. Il est ressorti de cette rencontre bien des précisions. Voici ce qu’a déclaré le ministre de la Justice.

Extrait :«Le budget prévisionnel élaboré et chiffré est de 78 milliards 087 millions 711 mille 600 GNF. L’Etat finance 60 milliards 255 millions soit 77%. Les États-Unis d’Amérique pour 13 milliards 319 millions 600 soit 17% et l’Union européenne 4 milliards 513 millions 102 soit 5,8%. Le premier ministre a été assez clair quand j’ai demandé 60 milliards. Il m’a dit que l’Etat va trouver 50 milliards GNF.» Le Garde des Sceaux ajoute devant les caméras de la télévision nationale : «Le procès aura lieu à Conakry. On a exclu la Cour d’appel parce qu’il faut que les procès classiques et quotidiens puissent de dérouler normalement. Le Cinéma liberté a été choisi. La grande salle va être transformée et aménagée en salle d’audience. »

 Me Cheick Sako dit mettre des sous commissions en branle afin que toute la logistique s’organise. On attend de voir.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.