Mathurin Bangoura : une nomination pour laver un affront ?

Le Gouvernorat de Conakry doit toujours être gérée par la Basse-côte. C’est une promesse infaillible qui aurait été faite aux oncles par le faux neveu, haut perché à Sékhoutouréya. Aujourd’hui, Soriba Sorel de Fria s’en va et c’est un autre issu de la minorité (Baga) qui sort des bois pour occuper le poste longtemps vacant, sous les yeux impuissants des membres du Cabinet dont des anciens Préfets, en l’occurrence Moundjour Chérif, ancien Préfet de Fria.

En nommant Mathurin Bangoura, déjà dans le viseur du RPG, suite à une grave accusation portée contre cet officier remis en sourdine depuis bien peu, Alpha Condé aura voulu laver un vrai faux affront. Mathurin est resté longtemps dans les arcanes du gouvernement : Moussa Dadis Camara, Sékouba Konaté et Alpha Condé, avant d’être victime de la politique de démilitarisation du gouvernement. Il fut remplacé par un des siens en octobre 2012, par Ibrahima Bangoura. Mathurin s’occupe du football et de la politique, à travers Parti de l’Union pour le Développement Intégré de la Guinée (PUDIG).

Ce nouveau gouverneur de la ville de Conakry pourra-t-il vraiment s’occuper aussi de la capitale, de ses ordures, etc. ? C’est toute la question. Connu pour sa pondération, se risquera-t’il tout de même de troquer ce tempérament en y ajoutant un zèle connu et reconnu par ces successeurs?

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.