Média-Maroc: les diplômes pour les participants au séminaire de la FAAPA

Le séminaire de formation sur le journalisme économique et financier a pris fin vendredi, 26 février 2016 au centre africain de formation des journalistes (CAFJ) à Rabat (Maroc). C’est une initiative de la Fédération Atlantique des Agences de Presse Africaines (FAAPA).
Au compte de cette dernière journée des travaux intenses, les participants à ce rendez vous de donner ont été primés des diplômes pour avoir participé avec succès, au séminaire initié par la Fédération Atlantique des Agences de Presse Africaines (FAAPA).
Dans son allocution de circonstance, le président de la FAAPA, M. Khalil Hachimi Idrissi, a déclaré : «« La FAAPA est en train de devenir une très grande institution. Notre volonté est de créer de vrais liens pour donner un sens à la coopération sud-sud, par le biais d’une synergie qu’on va développer, à travers la confraternité dévouée à la formation des ressources humaines en voie de naissance. Entre nous, il ne s’agit pas de la politique mais de la fraternité et du développement durables. »
‘’Il faut de l’audace, de la résolution et du rapprochement en vue de développer un plaidoyer pouvant mettre un terme à la pauvreté des agences de presse africaines’’, a estimé le président de la FAAPA.’’
A l’heure, la FAAPA dispose d’une vision stratégique. Pour preuve.
C’est une institution qui fonctionne avec des stratégies permettant aussi, d’améliorer les compétences managériales des directeurs des agences de presse. Une manière de servir efficacement son lectorat. Dit-on. C’est pourquoi, elle recrute de façon rationnelle, assure la formation des ressources humaines, diversifie ses produits (dépêches) pouvant accroître ses chiffres d’affaires. Financée par l’apport des privés, d’après son président, la FAAPA développe une vision stratégique dédiée au grand public. Et les relations objectives.
La fin de la cérémonie a été marquée par la remise des diplômes aux participants qui se sont réjouis de la qualité des enseignements et expériences puisés de la rencontre.
Mamadouba Camara, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.