Médias: Konrad-Adenauer : Prix pour le journalisme local en Afrique

Ce prix est initié par KAS Media Africa, le programme régional des médias pour l’Afrique subsaharienne de la Konrad-Adenauer-Stiftung.

La fondation politique allemande Konrad-Adenauer-Stiftung (KAS) a lancé en Afrique subsaharienne un appel à candidatures pour la première édition du Prix KAS Médias Afrique pour le journalisme local (KAS media Africa award for local journalism). Ce prix est initié par KAS Media Africa, le programme régional des médias pour l’Afrique subsaharienne de la KAS, qui reconnaît l’importance des informations locales.

L’appel à candidatures porte sur des reportages d’actualité locale (écrits, audio et vidéo), réalisés et présentés selon les hautes normes journalistiques, et ce, pour souligner l’importance de ce type de reportage, a indiqué la KAS. Pour être pris en compte, ces produits journalistiques doivent avoir été publiés entre le 1er octobre 2021 et le 30 octobre 2022, en anglais ou en français, a-t-on ajouté.

Ils doivent également être accompagnés d’une description de la genèse du reportage, des médias dans lesquels il a été publié, ainsi que les éventuelles réactions du public. Les candidatures doivent être envoyées par e-mail, au plus tard le 30 novembre 2022, à l’adresse : rechercheprnne-inhanneshurg@kas-de, a-t-on poursuivi.

Conférence sur le journalisme local

Les trois lauréats du prix seront annoncés lors d’une conférence sur le journalisme local, qui sera organisée par KAS Media Africa, en Namibie, en janvier 2023.

« Les nouvelles locales, si elles sont présentées de manière professionnelle, peuvent être élevées au niveau national et parfois même faire la une des journaux internationaux », a relevé la KAS, soulignant que de nombreux journalistes locaux s’efforcent quotidiennement de ramener l’actualité internationale au niveau local. « Que signifie l’agression russe contre l’Ukraine pour les prix des matières premières sur le marché local? Quelles sont les implications d’un accord commercial régional pour nos agriculteurs ? », sont parmi les questions auxquelles doivent répondre les journalistes locaux dans l’exercice de leur métier.

Pour la KAS, « le journalisme local est ce qui fait vivre les médias et leur public. Ce sont les histoires autour de nous et sur nous qui parlent de la situation d’un pays ». Fondée en 1955, la KAS est proche du parti politique allemand « Union chrétienne-démocrate d’Allemagne » (Christlich Demokratische Union Deutschlands, CDU). Elle porte le nom du cofondateur de la CDU et premier chancelier fédéral allemand, Konrad Adenauer (1876-1967) qui a uni les traditions chrétiennes-sociales, conservatrices et libérales.

Source: dpa-news.de

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.