Médiateur de la République : pourquoi Facinet a été démis ?

Le décret débarquant le Médiateur de la République est tombé vendredi soir sur les antennes des médias d’Etat. Le général Facinet Touré, nommé en 2011, au lendemain de la présidentielle, est remplacé par l’ancien Premier ministre Said Fofana lâché depuis plus deux ans par Alpha Condé.

Si certains voient dans ce limogeage un ras-le-bol du président, au regard des discours rigides tenus par le Médiateur partant, il y a lieu de rappeler que Facinet Touré a rempli son mandat de 7 ans non renouvelable que lui confère la Constitution. Le Médiateur de la République est en effet un machin qui ne fait nullement sensation. Il n’a jamais joué son rôle qui est le sien : assurer l’interface entre gouvernants et gouvernés entre autres. Tardivement reconnu, parce qu’il a longtemps attendu avant de juger devant le Chef de l’Etat, Facinet Touré.

Ce refus d’Alpha Condé a fini par agacer le militant du RPG : «Je regrette d’avoir mobilisé toute la Basse Côte derrière Alpha Condé. » Plus tard, il assène quant à la réforme de l’armée : « Il n’y a pas eu de réforme de l’armée, c’est le contraire. Les militaires se promènent à travers la ville, l’arme à la main. Ils créent même les embouteillages en marchant au sens inverse. Un militaire ne brandit pas ses muscles, il n’impose pas le respect aux autres à travers ses muscles ou ses armes. Avec tout ce désordre-là, on parle de la réforme de l’armée. » Cette déclaration venait à l’encontre de celle tenue par Alpha Condé :

« La Guinée avait deux problèmes quand je suis arrivée. D’abord, la réforme de la sécurité. Tout le monde sait quel était l’état de l’armée. J’ai mis à la retraite 4000 militaires et aujourd’hui nous avons une armée républicaine. »

Facinet s’en va donc à la fin de son mandat et Said vient aux manettes pour 7 autres années non renouvelables.

Jeanne FOFANA, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.