Menaces contre des journalistes : Le CNOSCG ‘’condamne ces agissements….’’

Suite aux multiples menaces à l’encontre des deux de nos confrères, en l’occurrence, Ibrahima Sory Traoré, Directeur du site internet d’informations générales ‘’Guinée 7’’ et Robert Sarah alias ‘’Roby’’ d’Espace FM, le Conseil National des Organisations de la Société Civile Guinéenne (CNOSCG), condamne ces agissements qui ne visent qu’à museler ces médias et promet de jouer pleinement sa partition dans la promotion et la défense de la liberté de la presse. Déclaration…..

« Les journalistes Ibrahima Sory Traoré, Directeur du site internet d’informations générales ‘’Guinée 7’’ et Robert Sarah alias ‘’Roby’’ d’Espace FM, reçoivent depuis quelques jours des appels anonymes, les menaçant de mort.

Le Conseil National des Organisations de la Société Civile Guinéenne (CNOSCG) croyait ces manœuvres révolues dans les mœurs guinéennes depuis l’aménagement de voies de recours pour les citoyens guinéens et étrangers en cas de délits de presse avérés commis par voie de presse, dans le nouveau cadre juridique et institutionnel du secteur des medias et de la communication en république de Guinée.

Le CNOSCG condamne ces agissements qui ne visent qu’à museler ces medias en y suscitant un sentiment de terreur au moment où les professionnels de l’information du monde sont encore sous le choc après le lâche assassinat de huit (8) journalistes au siège du journal satirique français Charlie Hebdo.

Le CNOSCG en appelle à la solidarité des journalistes guinéens ainsi qu’aux associations professionnelles des medias et partenaires du secteur, rempart sûr contre les prédateurs de la liberté de la presse et tremplin pour la consolidation de la dépénalisation des délits de presse en Guinée.

Le CNOSCG exhorte les citoyens guinéens et étrangers, se sentant frustré par une quelconque nouvelle parue dans les médias, à s’abstenir de se rendre justice et à user des voies de recours aménagées à cet effet

Le Conseil National des Organisations de la Société Civile Guinéenne (CNOSCG) invite le Gouvernement à envisager des mesures idoines pour retracer ces appels anonymes, dénicher les auteurs de ces œuvres haïssables et pour protéger ces journalistes contre ces prédateurs de la liberté de la presse.

Le CNOSCG promet de jouer pleinement sa partition dans la promotion et la défense de la liberté de la presse au coté des journalistes, des associations professionnelles des medias et des partenaires du secteur pour l’émergence d’une presse libre et responsable dans l’enracinement de la culture démocratique en Guinée. »

Que Dieu bénisse la Guinée

Amina.

Le Citoyen Dansa KOUROUMA

Force de veille, d’Alerte et de Proposition

www.kababachir.com

 

  1. […] Menaces contre des journalistes : Le CNOSCG ‘’condamne ces agissements….’’ […]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.