Mise en circulation des Bus Turcs : Un cadeau empoisonné ?

Dans le cadre de la coopération bilatérale entre les deux pays, la Turquie a offert une cinquantaine de Bus à la Guinée, pour faciliter la mobilité des citoyens à Conakry.

Mais il a fallu attendre un an 8 mois pour que ces Bus ne soient mis en circulation, parce qu’on se souvient, la remise des clefs de la cinquantaine des bus a eu lieu le 30 janvier 2017.

Pourquoi depuis cette date, les autorités guinéennes peinent à mettre ces bus dans la circulation ?

 Il a fallu attendre juste après la signature du contrat de concession portuaire, octroyée à la Société Turque, Albayrak, pour que ces bus ne soient mis dans la circulation. Est-ce que c’est une façon de distraire les guinéens, étant donné que pendant tout ce temps, ces Bus étaient stationnés ?

 Et le pire, c’est la même Société Albayrak qui a bénéficié la concession portuaire, qui va s’occuper de la gestion de ces bus et qui appartiendrait à la famille du Président Turc, Recep Tayyip Erdogan .

Pourquoi a-t-on attendu tout ce temps ? S’agit-il d’un cadeau empoisonné pour s’emparer du Port de Conakry en contre partie de ces vieux bus ?

En attendant d’avoir des réponses claires à ces questions, les travailleurs du port de Conakry restent droits dans leurs bottes et comptent poursuivre leur mouvement de protestation pour exiger l’annulation du contrat.

Ibrahima Sory Camara, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.