Mme Sy prend la tête du CONOR : « on a privilégié le domaine managérial » (Lucien Guilao)

Comme annoncé précédemment la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) a décidé de mettre en place un organe transitoire pour gérer les activités courantes du football guinéen et réviser les textes et les statuts de la Féguifoot en vue d’organiser le congrès électif dans les six prochains mois.

Au lendemain de cette décision, l’instance dirigeante du football mondial a annoncé la composition des membres du Comité de normalisation (CONOR).

Connue pour ses qualités managériales, Mme Sy Mariama Satina Diallo, ancienne Ministre du Tourisme et PDG du groupe Mondial Tours, a été portée à la tête du CONOR.

Elle est secondé par Sega Diallo, journaliste et producteur des émissions Football Factory, qui devient vice-président du CONOR. La FIFA a également nommé deux autres membres de l’organe transitoire en l’occurrence, Sylla Mohamed Sidiki et Ousmane Diawara.

Toutefois, l’instance dirigeante du football mondial, précise que : « les membres du comité feront l’objet d’un contrôle d’éligibilité mené par la commission de contrôle de la FIFA, conformément au règlement de gouvernance de la FIFA. La confirmation à leur poste sera sous réserve des résultats dudit contrôle d’éligibilité ».

Au regard des difficultés que le football guinéen a traversé ce dernier temps, le choix de ces personnalités a été fortement apprécié par l’opinion publique

Pour Lucien Guilao, ancien footballeur, « Quand on regarde la composition du CONOR, on a privilégié le domaine managérial et le domaine juridique. Cela veut dire que, le travail de révision des statuts va être très important et primordial. Ils ont mis des gens à  ce conor, qui auront pour  mission de faire  un gros  travail  juridique », a indiqué l’ancien ministre des Guinéens de l’étranger.

S’agissant de Mme Sy qui prend les rênes du Comité de normalisation, Lucien salue le choix de l’ancienne ministre du Tourisme :

« J’ai travaillé avec elle, on était  dans  le même  gouvernement.  C’est une dame  active,  entreprenante,  qui est connu en Guinée . Elle  a une dimension  manageriale , qui n’est pas à  négligé,  c’est  une dame  que je connais.  Je le connais. Je le souhaite bonne chance. Je l’es même  appelé  ce matin,  pour lui dire que je suis à  sa disposition, pour  toute fin utile et, on doit se mettre au travail,  pour que le conor fasse le bon travail afin que, dans six mois, les choses reviennent  dans  l’ordre », indiqué LE Directeur général de l’ONFPP.

En attendant l’installation de la nouvelle équipe du CONOR, l’espoir est permis quant à la possibilité de normaliser le football guinéen.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.