Mort d’Aly Badara Diaby : La police ouvre une enquête

L’affaire d’Aly Badara Diaby, opérateur économique, qui a été retrouvé mort vendredi dernier dans sa voiture, quelques jours seulement après avoir été kidnappé par des inconnus, relance le débat sur l’insécurité en Guinée.

Le défunt qui était Vice-président du GOHA (Groupe Organisé des Hommes d’Affaires de Guinée), section Matoto, a été kidnappé avant d’être retrouvé mort à Coyah.

Sur les circonstances de son décès, la police dit n’avoir pas trouvé des traces : « Il y a eu beaucoup de supputation, mais de sources policières, aucune trace n’a été trouvée sur le corps. Le siège dans lequel il était assis, était rabattu. La clé de contact était sur place. Les documents de la voiture étaient intacts », a précisé Boubacar Kassé, porte-parole de la police.

Devant ce crime odieux, la police annonce avoir ouvert une enquête :

 « Les enquêtes sont ouvertes par la police en collaboration avec la gendarmerie. Mais on ne va pas s’en presser de conclure quoi que ce soit. Nous allons donner le temps au temps pour permettre aux enquêteurs de nous élucider sur les vraies raisons de sa mort », a-t-il promis.

Pourvu qu’on ne s’arrête pas au stade d’annonce.

Abdoul  Wahab Barry, Kababacir.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.