Mosquée Fayçal: le Congrès du SLECG empêché, plusieurs arrestations…

C’est ce vendredi 26 janvier que devait se tenir le congrès du Syndicat des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG), à son siège à Boulbinet sur fonds de division des syndicalistes.

Tôt le matin, le camp de Louis M’Bemba Soumah a refusé que le Congrès se tienne au siège du SLECG à Boulbinet dans la Commune de Kaloum, apprend-on de source syndicale.

Conscient des enjeux, le camp d’Aboubacar Soumah, le syndicaliste ‘’rebelle’’  qui est à l’origine de la récente grève des enseignants et qui menace de déclencher une nouvelle grève en février si jamais les différents points de revendication ne sont pas satisfaits, a préféré délocaliser le Congrès à la grande mosquée Fayçal.

A peine que les syndicalistes entament leur Congrès, les forces de l’ordre ont fait une descente musclée pour empêcher la tenue du Congrès.

Selon une source syndicale, il y a eu  plusieurs arrestations, dont le porte-parole du mouvement syndical version Aboubacar Soumah, Mohamed Bangoura.

Comme on le voit, le pouvoir a réussi son pari, diviser le mouvement syndical pour casser leur  rythme pour éviter toute forme de revendication.

Affaire à suivre….

Abdoul Wahab Barry, Kababachir.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.