«Mouctar Diallo a vendu son âme au diable », selon un jeune de l’axe

Comme annoncé précédemment, Mouctar Diallo du NFD, à travers la CODECC désigne Alpha Condé candidat à l’élection présidentielle du 18 octobre, alors que la Constitution de 2010 l’interdit de briguer un 3ème mandat.

« Nous décidons d’investir solennellement notre entière confiance dans un candidat rassurant et naturel, à la prochaine élection présidentielle qui est le Professeur Alpha CONDE ;
Ainsi, nous déclarons officiellement, que le CANDIDAT de la CODECC à l’élection présidentielle du 18 octobre 2020, est le Pr Alpha Condé.
La CODECC assure à son candidat, notre candidat, le candidat des jeunes, des femmes, des vieux, le candidat du peuple, qu’elle se battra pour son élection de la manière la plus nette, incontestable et éclatante dans l’intérêt supérieur de la Guinée. », a déclaré lundi Mouctar Diallo, ministre de la Jeunesse.

C’est une déclaration de Mouctar Diallo, irrite la colère des jeunes de l’axe Hamdallaye-Bambéto-Cosa, avec qui il avait entretenu des relations lorsqu’il était opposant.

Selon un jeune leader de l’axe qui s’est prêté aux questions de notre rédaction, en prenant cette décision d’accompagner ce vieux de 83 ans pour une présidence à vie, Mouctar Diallo a vendu son âme au diable

« Nous déplorons ce comportement irresponsable de Mouctar Diallo. C’est très dommage, parce qu’il était dans l’opposition, mais comme il œuvrait pour ses intérêts personnels, il s’est fait draguer par Alpha Condé pour devenir ministre.», regrette Mamadou Alpha  »Tess » Diallo. Ajoutant que « La Guinée souffre de ses faux hommes politiques, la Guinée est malade de ses faux hommes politiques. »

« Avant on pensait qu’il (Mouctar) prônait des valeurs républicaines, mais il ne tient plus à ces valeurs parce quand on parle de la démocratie, il faut parler de l’alternance. Aujourd’hui, il est là à faire pérenniser au pouvoir  un vieux de 83 ans. Je dirai tout simplement que Mouctar Diallo est le symbole d’une jeunesse corrompue et inconsciente. On sait que c’est un homme qui n’a pas d’avenir dans ce pays. Mais comme il a vendu son âme au diable, il n’a qu’à continuer, le régime là tire à sa fin», prévient ce jeune leader de l’axe au micro de Kababachir.com.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.