«La nomination de Bantama Sow est un ouf de soulagement pour nous…», selon le président du Comité Local de la SAFRA

 

Le président du Comité local (CL) de l’Organisation, Semaine de l’Amitié et de la Fraternité (SAFRA) de Boké, Abdoulaye Niaissa, à l’issue d’une réunion de concertation, a remercié le Président de la République, Pr Alpha Condé pour la nomination de Sanoussy Bantama Sow au poste de ministre de la Culture, des Sports et du Patrimoine Historique.

Pour Abdoulaye Niaissa, M. Sanoussy Bantama Sow, au-delà de son esprit de partage et de patriotisme, maîtrise parfaitement la portée historique de la SAFRA, véritable instrument de l’intégration sous régionale.

Cet homme, a rassuré Abdoulaye Niaissa, «bénéficiera du soutien inconditionnel de l’ensemble de la jeunesse du Comité local de la SAFRA de Boké qui l’élève au rang de meilleur commandeur de la jeunesse dans la sous-région Ouest africaine.»

Pour rappel, l’actuel ministre de la Culture, des Sports et du Patrimoine Historique aura facilité l’obtention des fonds pour la tenue et la réussite de la 25ème édition de la SAFRA 2012 à Boké.

Un rendez-vous qui, dit-on, avait été honoré par tous les pays membres de l’institution citée plus haut.

Plus loin, le président du CL de la SAFRA de Boké a sollicité l’implication effective des autorités compétentes pour la prise en compte du Budget de son institution impatiemment attendue au mois de décembre prochain à la 28ème édition de la SAFRA prévue à Sélibabi (Mauritanie) du 23 au 30 décembre 2017.

Cette rencontre, selon les résolutions de la réunion d’évaluation et de programmation tenue le 23 septembre dernier à Kayes (Mali), sera présidée par le président de la République Islamique de Mauritanie, Mohamed Ould Abdel Aziz.

A ce rendez-vous, les participants des six (06) pays membres discuteront de la thématique à savoir, ‘’la problématique de l’emploi des jeunes dans l’Espace SAFRA. Quelle coopération entre les villes et pays membres ?’’

Faut-il souligner qu’à 62 jours de la rencontre de Sélibabi (Mauritanie), le Comité local de la SAFRA de Boké (Guinée) à bout du souffle, est toujours dans l’attente de son budget.  

C’est pourquoi, son président tend la main au premier responsable de la Culture, des Sports et du Patrimoine Historique, Sanoussy Bantama Sow qui, selon lui, «dispose des capacités managériales pour réussir le pari même à la dernière minute.»

Attendons de voir…

Mamadouba Camara, correspondant Kababachir.com à Boké

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.