« Nous sollicitons que Salifou Camara Super V soit banni du football guinéen» (Soutiens d’Antonio)


Le courrier de la FIFA relatif à la candidature d’Antonio Souaré au Congrès électif de la Féguifoot, continue à alimenter les débats dans le milieur du football guinéen.
Alors que la mise en garde de l’instance dirigeante du football mondial à la Commission Electorale est perçue par des nombreux observateurs comme une manière d’empêcher Antonio Souaré de briguer un second mandat à la tête de la Féguifoot, ses soutiens envoient un message fort à la FIFA.
Réunis ce 20 Avril au Centre technique de Nongo, les membres statutaires de la Fédération guinéenne de football, réaffirment leur soutien à Antonio Souaré:
« Nous sommes donc éclairés sur l’origine des problèmes que traverse le football guinéen, ainsi que sur l’identité des personnes qui sont derrière les multiples soucis de notre sport roi. Ces déclarations viennent confirmer les intentions de Monsieur Aboubacar Dinah Sampil et de son mentor M. Salifou Camara Super V de vouloir continuer à éprouver le football guinéen à cause de leurs intérêts personnels et égoïstes au détriment de celui du peuple de Guinée tout entier.».
Cette sortie intervient après l’intervention de Bouba Sampil de l’AS Kaloum qui reconnait avoir des plaintes contre le Président sortant de la Féguifoot, afin d’obtenir l’invalidation de sa candidature.
Répondant aux détracteurs, les soutiens d’Antonio Souaré interpelle les instances dirigeantes du football à tous les niveaux sur le danger qui guette le football guinéen et ils vont jusqu’à demander à ce que Salifou Camara Super V soit banni du football guinéen.
« Nous montons au créneau pour interpeller les instances de gestion du sport à tous les niveaux sur des projets machiavéliques de déstabilisation du football guinéen par Salifou Camara Super V et Aboubacar Dinah Sampil, qui ont juré de mettre notre football à terre, sport auquel s’identifie aujourd’hui toute la jeunesse guinéenne. Il ne s’agit plus du football, mais purement et simplement d’un acharnement contre la personne de Monsieur Antonio Souaré, président de la Fédération guinéenne de football. Pour toutes ces raisons, nous sollicitons que Salifou Camara Super V soit banni du football guinéen. », indique-t-on dans un communiqué lu par Elhadj Mamadou Dramé, vice-président du Fello Star de Labé et porte parole des membres statutaires.
Ibrahima Sory Camara, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.