Nouveau projet de loi : Faya et Cie aux anges ?

On apprend à travers des sources concordantes que le gouvernement vient d’introduire un nouveau projet de loi non conforme aux accords du 12 octobre qui voudraient que soient nommés les chefs de quartier au prorata des résultats des communales, pas nommés directement.

Cette démarche du gouvernement risque de tout compromettre. Et déjà, l’opposition républicaine menace de se retirer du comité de d’appui de l’application des accords politiques. De l’autre côté, l’aile pilotée par Faya Milimono que lui-même nomme ‘’Opposition républicaine majoritaire’’ semble être aux anges. Pour le président du BL, son équipe se dit être « Constant et débout pour la défense des droits. » Faya précise qu’il avait vu cette situation venir. Partant, « C’est les autres qui vont nous rejoindre pas nous qui devons les allier. Une plénière est attendue de l’opposition républicaine majoritaire qui a rejeté le point 2 des accords. »

Il rappelle que l’objectif du pouvoir c’est d’avoir une mainmise sur le vivier électoral que constituent les chefs de quartier et district. Et de préciser : « Ils doivent s’occuper du social mais pas du politique. » De toute évidence, « Nous resterons toujours vigilants. Tant pis pour ceux qui ont confiance aux gens (NDLR, Dalein avait dit de faire confiance à Alpha Condé). On ne rentre pas entre les partenaires (Dalein et Alpha). »

Faya regrette qu’on ait mis de côté les questions essentielles : chômage, entre autres pour ne parler que d’élections. Il y a donc de l’eau dans les gaz.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

  1. […] kababachir.com […]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.