Nouveau siège du Parlement : les petits soucis de Saloum Cissé !

Le Parlement ne répond vraiment pas aux standards requis. Dans bien des pays de l’ouest africain, l’Assemblée nationale constitue une vitrine. Elle est à part entière une Institution républicaine digne du nom. Chez nous, en Guinée, on est loin de cela. Des mouvements de foules et autres spectacles sont organisés là, dans d’autres salles, alors les parlementaires occupent le même local.

Tout ceci constitue des soucis du vice-président du parlement, Saloum Cissé. C’est pourquoi, selon lui, le premier défi aujourd’hui, c’est le manque d’infrastructures adéquates pour le parlement. Et de justifier : « Parce que quand tu visites les parlements des autres pays du monde, tu as une certaine froideur en ce sens que les autres pays ont été dotés des infrastructures vraiment très appréciables et dignes de ce nom. Comme vous le savez, le Palais du peuple n’est pas un lieu adéquat pour abriter le parlement. Mais qu’à cela ne tienne, notre souhait aujourd’hui, c’est d’avoir notre parlement ; et le site est déjà obtenu. »

Seulement, le député RPG regrette que le site soit à moitié occupé par les citoyens. En tout état de cause fait savoir le secrétaire général du parti au pouvoir « nous sommes entrain de prendre des dispositions pour déguerpir tous les occupants illégaux pour que nous puissions commencer les travaux primaires et bâtir une maison digne de ce nom ; par ce que le palais du peuple n’est pas du tout adéquat pour abriter les travaux de l’Assemblée Nationale. »

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.