Nouvelle configuration politique : l’opposition s’est-elle assainie ?

Plus organisée, plus structurée, plus encline à prendre des décisions consensuelles. L’opposition républicaine estime qu’elle est aujourd’hui, plus qu’hier, plus forte et battante. Elle fait allusion au départ – pour le Centre – de l’UFR de Sydia Touré dont le président est tombé dans les grâces du RPG, à travers Alpha Condé.

N’ayant certainement pas pu digérer ce départ quoi que prévisible, l’opposition républicaine dit tout simplement ‘’Bon débarras’’, à l’ancien pair. De son côté, le porte-parole de l’opposition Aboubacar Sylla tranche et reste confiant : « Ceux qui pensent que l’opposition républicaine est affaiblie ou n’a plus sa capacité de mobilisation, sachent qu’ils se trompent. Ils seront surpris de voir le peuple de Guinée répondre au mot d’ordre d’appel à manifester et de refus d’installation de la dictature ».

De l’avis global des opposants réunis autour de l’UFDG, l’opposition s’est fortement réorganisée et assainie.

 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.