On sait un peu plus pourquoi Alpha Bacar ex-UFDGiste s’en prend à Abdoulaye Bah

Il est parti de l’UFDG en mars 2021, arguant que : « Je suis fatigué de l’activisme politique 24/24 politique. Je suis fatigué, donc je me repose. Pour l’instant, je n’ai pas décidé de quitter l’UFDG. Je ne vais pas au RPG, ni à l’UFR, si je dois revenir en politique, mon parti s’appelle l’UFDG. »

Alpha Bacar Bah ne s’est, en réalité pas éloigné de la chose politique, surtout avec sa dernière sortie où il s’en prend à Abdoulaye Bah (UFDG) et donc apportant du coup, du soutien à Ousmane Gaoual Diallo mis sur le grill ces derniers jours. Au regard de la hargne, mais surtout des accusations portées contre le nouveau conseiller politique de Dalein, par un ancien proche du président de l’UFDG, il y a lieu de se demander quelle mouche a bien pu piquer Alpha Bacar Bah.

En attendant, il se lâche : « Je vais rappeler quelque chose. Quand Monsieur Abdoulaye Bah en personne parce que nous ne voulions pas parler (…). Monsieur Abdoulaye Bah à l’avènement du CNRD, lorsqu’il est venu ici rencontrer les membres du CNRD et qu’il était en train de négocier pour entrer au gouvernement, il n’a pas réussi cela. Il a négocié pour être secrétaire général ou chef de cabinet dans un des ministères est-ce qu’il avait l’autorisation du président Cellou Dalein ? Est-ce qu’il avait l’autorisation du conseil politique ? J’ai les preuves. Je ne parle pas comme ça. Les gens me connaissent en Guinée. Je dis et j’assume ce que je dis. Je dis simplement qu’il n’en avait pas l’autorisation et je suis sûr que s’il avait bénéficié de ce décret, il n’allait pas avoir le même discours aujourd’hui », a longuement expliqué Alpha Bacar Bah, le mardi, 24 mai sur les ondes d’une radio locale.

On en sait un peu plus sur cette posture rigide. En effet, cet ancien militant de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), a été nommé le 23 mars 2022 par Mamadi Doumbouya. Ce n’est pas tout, car, il hérite du poste de Directeur Général Adjoint de l’Agence Nationale de Rénovation Urbaine. Ce n’est même plus pas tout, car, cette entité relève du ministère de l’Urbanisme, de l’Habitat et de l’Aménagement du Territoire, dirigé par Ousmane Gaoual Diallo.

Sa démarche vise donc, à s’y méprendre, à apporter du soutien à son mentor contre les sorties impitoyables certes maladroites d’Abdoulaye Bah. Ces bisbilles ne semblent point faire honneur à l’UFDG.  Mais tout dépend de l’objectif qui anime chacun de ces acteurs.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.