Opérations de maintien d’ordre : ‘’Une expédition punitive des nazis’’, selon Baadiko

Le leader de l’UFD n’est pas resté indifférent à la crise socio-politique que traverse la Guinée, depuis le début des opérations d’installation des exécutifs communaux dans les différentes circonscriptions électorales.

Face à ces violences enregistrées ces derniers jours à Conakry, entrainant des pertes en vies humaines et des dégâts matériels importants, l’UFD condamne avec la dernière énergie, l’attitude des forces de l’ordre qui tuent à bout portant des manifestants non armés.

 Dans une déclaration rendue publique ce lundi, le parti de Mamadou Baadiko BAH estime que « le comportement des forces de sécurités guinéennes ces jours-ci n’ont d’égal en sauvagerie que les expéditions punitives des nazis dans les pays d’occupation ou les forces israéliennes dans les territoires occupés de Palestine. Appliquant le principe de la responsabilité collective des populations civiles chère aux forces fascistes, de véritables opérations punitives ont été lancées par des troupes fanatisées, sous le commandement de nos Généraux des gaz lacrymogènes et des fusils à lunette », regrette l’ancien allié d’Alpha Condé.

Face à la recrudescence des violences dans le pays et la répression policière des forces de l’ordre, Baadiko dénonce également des attaques systématiques, des bouclages nuit comme de jour, des incendies de maisons, des arrestations arbitraires, des pillages et de destructions de biens. Beaucoup de ces habitants ont été contraints de fuir pour se réfugier ailleurs.

S’adressant aux guinéens sur les risques de violences que courent le pays, le leader de l’UFD estime que les populations guinéennes doivent tirer toutes les leçons de ses malheurs et refuser d’être instrumentalisées par ces politiciens de tous bords dans une guerre qui n’est pas la leur.

Ibrahima Sory Camara, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.