Opposants dans la nasse : le PEDN dénonce ‘’un manque d’objectifs’’

Trimballée, malmenée et abusée par le pouvoir ; égratignée et vouée aux gémonies par des membres de la même famille politique. L’opposition républicaine ou de ce qui en reste constitue manifestement une risée publique. Elle est dans la nasse.

Le PEDN qui n’a jamais su digérer son hémorragie littérale provoquée par le RPG à telle enseigne qu’il n’a même pas eu de députés est à l’étroit. Ayant quitté l’opposition républicaine pour celle appelée opposition plurielle, le PEDN se dit être un parti de convictions qui tient parole, faisant allusion aux autres partis (UFR, UFDG, etc.) dont certains sont dans le gouvernement, d’autres devenus partenaires. C’est d’ailleurs pour cette raison que le PEDN, à travers François Bourouno dénonce ce qu’elle appelle ‘’un manque d’objectifs’’ chez les opposants.

En cause : ce qu’ils dénonçaient hier ne constitue plus un handicap pour un rapprochement politique. Bourouno en veut pour preuve, ces accords politiques qui font tant de mal à la Guinée et à la classe politique guinéenne. De toute évidence, le PEDN ne rate jamais d’occasions pour tancer Dalein et sa suite, allant jusqu’à qualifier l’opposition républicaine de coquille vide. Jusqu’où vivra cette opposition guinéenne dans sa globalité ? C’est toute la question.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.