Otages du 3è mandat : l’UFDG appelle à sérénité !

L’UFDG a failli basculer au moment où il faut renforcer l’union sacrée face à un régime impitoyable, prêt à bousiller tout pour se faire un boulevard avec un mandat indu. Mais, très vite, Dalein appelle à la sérénité de chacun des militants de l’UFDG.

Extrait : « Notre parti, du fait de notre intransigeance sur la question de notre victoire usurpée à coup de meurtres, fait l’objet d’un acharnement et d’un chantage à multiples dimensions. L’engagement politique dans ce contexte de tyrannie requiert malheureusement énormément de sacrifices. Nous mettons notre vie en danger à chaque fois que nous nous opposons au despote. Tous les otages politiques ainsi que leurs familles en sont conscients. Ils sont restés dignes face à cette injustice et au traitement inhumain et dégradant qu’ils subissent. Nous leur devons respect et solidarité. Je lance un appel à tous ceux qui se réclament de l’UFDG, à quelque échelon que ce soit, d’éviter toute insinuation, tout propos de nature à les frustrer. Nous devons tous, par nos attitudes, nos propos et nos prières, leur apporter notre soutien et rendre hommage à leur courage et à leur dignité. »

Une telle sortie du leader de l’UFDG doit certainement requinquer les otages du 3è mandat, au fond de leurs cellules respectives, insalubres et indignes.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.