Otages du 3è mandat : vous n’êtes pas seuls !

Au fond de leurs cellules insalubres et indignes, les otages du 3è mandat d’Alpha Condé ne semblent pas être seuls : « Ces citoyens innocents qui sont là qu’ils sachent qu’ils ont notre soutien, notre solidarité. Ils n’ont pas seulement le soutien de la direction nationale de l’UFDG, c’est de tout le peuple de Guinée. Les gens sont mobilisés pour organiser des prières, marquer leur solidarité avec des contributions pour qu’ils puissent acheter leurs médicaments, se traiter, se nourrir et pour que leurs familles soient entretenues ».

Pour Dalein Diallo, ces otages « sont détenus dans des conditions insoutenables. Des gens qui n’ont rien fait parce que Alpha Condé a décidé d’affaiblir, de neutraliser l’UFDG et tous les adversaires du troisième mandat. » En choisissant d’en finir avec les cadres de l’UFDG, Alpha Condé a bien identifié ses cibles.

En cause ? « Ce sont des gens qui étaient actifs dans l’animation politique, dans la communication, dans l’action et qui étaient des symboles forts dans la lutte contre le troisième mandat. Ce sont ceux-là qui sont aujourd’hui en prison et on leur attribue des infractions grotesques et fallacieuses allant de la fabrication, de la détention et du stockage d’armes de guerre à l’insurrection, à l’atteinte à la sûreté intérieure et extérieure de l’État», a fait savoir Dalein Diallo, le samedi 15 mai 2021, à la faveur de l’assemblée générale virtuelle de l’UFDG.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.