Ousmane Kaba sur la mort des PME : l’emploi jeune compromis ?

Le président du PADES exprime sa crainte : l’emploi jeune est compromis à jamais. Cela, suite à la réelle volonté du gouvernement à tuer les initiatives privées. Ousmane Kaba l’a dit récemment, après son retour d’une longue tournée haute guinéenne.

Extrait : «Personne ne trouvera du travail dans un pays où le gouvernement lutte contre le secteur privé. C’est aussi simple que ça, vous ne pouvez pas combattre le secteur privé et espéré donner du travail à votre jeunesse, c’est impossible car c’est des petites et moyennes entreprises dans un pays, qui offrent des millions d’emplois. Hors le gouvernement assassine les PME guinéennes et le gouvernement fait appel aux investisseurs étrangers, je vais vous dire, il n’y a aucun investisseurs étrangers qui viennent en Guinée à part le secteur miniers. Et cela pourquoi ? Parce que c’est un secteur minier est indépendant de la politique du pays. »

Le président du PADES intervient au moment même où le gouvernement n’a orienté aucun bachelier dans les Universités privées, arguant que l’Etat peut accueillir tous les 23 mille et quelques admis au bac. Par cette volonté, l’Etat guinéen compromet dangereusement l’emploi jeune. Surtout que dans les sociétés minières, seuls les RPGistes trouvent du boulot.

Dans la zone de Boké, on apprend que les jeunes RPGistes sont employés, en changeant leurs noms de famille pour prendre Gnaissa, Coumbassa, Somparé, etc. De quoi raviver les braises dans le Kakandè. On y reviendra.

Jeanne Fofana, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.