Paria au RPG Siaka Barry rebondit : Dalein, la cible!

Devenu paria au RPG depuis qu’il a tenu des discours plutôt révolutionnaires qui ont finalement hérissé le parti au pouvoir et agacé Bantama Sow, son remplaçant, Siaka Barry, échaudé tente de rebondir. Le stratagème ? S’attaquer ouvertement à Dalein Diallo, le chef de file de l’opposition.

L’ex ministre débarqué pour avoir des velléités d’opposition à toute modification de la Constitution, à travers une horde de jeunes concoctés sur les réseaux sociaux  essaie de se faire pardonner. Pour y arriver, la ritournelle est connue : s’attaquer aux opposants, en l’occurrence le président de l’UFDG. C’est ainsi que Siaka Barry a réagi à un bout de  discours de Dalein Diallo qualifiant de sauvage, la répression des forces de l’ordre. Pour mieux mieux ouvrir les hostilités Siaka cite Mitterrand : «La démocratie c’est aussi le droit institutionnel de dire des bêtises. » Siaka Barry dénonce ces «sorties aussi hasardeuses que dangereuses du maitre-à-penser et tout-puissant gourou de l’UFDG, M. Cellou Dalein Diallo, (…)afin d’assouvir une boulimie gargantuesque du pouvoir qui devient si pressante chez lui. Quel paradoxe, quelle outrecuidance ! »

Siaka Barry s’y connait. C’est en effet le bon chemin pour être repris dans le gouvernement ou jouir d’une autre promotion, ailleurs. Pour lui, la Guinée n’est pas « un pays de sauvage », comme le prétend Dalein. Celui-ci s’en défend, lundi sur une radio de la place. « Dans un pays où ceux qui sont chargés d’assurer la sécurité sont la source de l’insécurité est bel et bien un pays sauvage », tranche le chef de file de l’opposition.

En sa qualité de chef de section RPG de Paris et de Navarre, Siaka Barry rêve de revenir dans la mangeoire. Et c’est peut-être la plus belle et honteuse manière de rebondir estime-t-il.

En toute honte bue !

Jeanne Fofana, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.