Parlement : la sclérose des députés à un mois de la session des lois !

Selon la loi, la session des lois s’ouvre en avril. Aujourd’hui, les députés sont en vacance. Mais le bureau semble fonctionner. La situation sociopolitique et économique est insoutenable. Mais, les députés reste bouche cousue. A un mois de la session, c’est la sclérose qui tenaille nos parlementaires. Jusqu’à date, aucune proposition sur la table du Parlement.

Et pourtant, selon Saloum Cissé accordant une interview à Aminata.com, le bureau fonctionne. Et chaque semaine, poursuit le RPGiste, on se réunit une fois « pour essayer de traiter, d’analyser les problèmes qui se posent en nous dans le cadre endogène et exogène. C’est ce qui ce passe actuellement. » Pendant que des Guinéens sont zigouillés comme des fauves, le Parlement programme un retrait le 17 courant. Pas pour convoquer une session extraordinaire, mais « essayer de jauger de ce qui est fait et ce qui reste à faire. Nous allons lancer le pavé à la mare pour que les programmes qui doivent être établis soient prêts au niveau des différentes commissions. C’est ce travail de fond que nous allons faire avant l’ouverture de la session », note Saloum Cissé, vice-président de l’Assemblée nationale.

 Aux dernières nouvelles, ni le gouvernement, ni les députés n’ont déposé des propositions de lois.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.