Pêches et aquaculture : prévenir, contrecarrer et éliminer la pêche illicite

Le plan d’action national des pêches visant à prévenir, à contrecarrer et à éliminer la pêche illicite, non déclarée et non réglementée était au centre des discussions jeudi dernier, à Conakry. André Loua, le  Ministre des Pêches, de l’Aquaculture et de l’Economie Maritime a en effet fait une communication au cours des Conseil des ministres pour éclairer la lanterne de ses homologues.

Il a indiqué que le Plan d’Action Nationale adopté pour la République de Guinée aux fins de prévenir, de contrecarrer et d’éliminer la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (PAN-INN) a été préparé conformément aux principes et aux dispositions du Plan d’Action International (PAI-INN) de la FAO visant à prévenir, à contrecarrer et à éliminer la pêche illicite, non déclarée et non réglementée.

Pour André Loua, le Plan d’Action National est un instrument facultatif, conçu dans le cadre du Code de Bonne Conduite pour une pêche Responsable, qui s’applique à tous les Etats et entités ainsi qu’à tous les pêcheurs. Il examine la nature et la portée de la pêche illicite, non déclarée et non réglementée dans ses différents aspects. Ce plan permettra certainement de se prémunir de perte de perspectives sociales et de débouchés économiques tant à court qu’à long terme ; de menace pour la sécurité alimentaire;
de la destruction de l’environnement marin.  La démarche est tellement noble qu’il lui a été demandé de faire intervenir une expertise internationale pour la finalisation et la mise en œuvre du Plan d’Action National. Pourvu que ce ne soit pas une démarche vaine !

 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.