Pita : une fille de dix-sept ans portée disparue

Incontestablement, la préfecture de Pita située dans la région administrative de Mamou est devenue le théâtre de faits divers. Entre vols, viols et assassinats, les uns sont plus horribles que les autres.
Selon des informations rapportées par un confère basé dans la préfecture, au moment où nous écrivions sur les cas de viols et assassinats qui y sont perpétrés , s’est produit un autre phénomène inquiétant dans la commune urbaine de Pita.
Depuis dimanche 13 mars 2016 à 18 heures, c’est la disparition sans traces de Fatoumata Bangoura âgée de 17 ans, fille de docteur Karim, trésorier de la CEPI (commission électorale préfectorale indépendante) et laborantin à l’hôpital préfecture de Pita.
Élève en classe de 8 e année à Alain Fogaret, aux dires des témoignages, elle a dû oublier sa tenue scolaire à la rivière voulant se retourner pour la récupérer, elle n’est plus revue.

Sally Bilaly Sow, correspondant kabanews à Labé

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.