PNDS 2016-2020 : lentement, mais sûrement…

On assiste aujourd’hui à la mise en place d’une plateforme intégrée pour la planification, la programmation, la budgétisation et le suivi-évaluation des programmes et projets de développement du PNDES. Mama Kanny Diallo s’attèle à cela depuis peu.

Cette plateforme prendra en compte l’ensemble du portefeuille du Programme National d’Investissement auquel est adossé le PNDS 2016-2020. Il s’agit de partager selon la ministre, avec les membres du gouvernement, les objectifs de cette plateforme, sa pertinence, sa valeur ajoutée pour la mise en œuvre du PNDES ainsi que son état d’avancement.

Partant, toutes les analyses diagnostiques effectuées dans le cadre du renforcement des capacités de la Gouvernance économique convergent sur le fait que le système de Planification-Programmation et Suivi-Evaluation est confronté à d’énormes contraintes qui ont bloqué son fonctionnement optimal depuis des années, notamment : l’inexistence d’un cadre intégré d’information pour la programmation et le suivi-évaluation de la mise en œuvre des projets et programmes, et une déficience des capacités humaines, tant au niveau central que déconcentré.

Pour y faire face, des Partenaires Techniques et Financiers dont le PNUD et la BAD se sont impliqués pour la mise en place d’un outil informatique solide permettant de moderniser et de gérer de façon optimale et intégrée. Cette plateforme permettra désormais de répondre aux normes technologiques et scientifiques actuelles, de faciliter la production des rapports de performance des différents ministères, de contribuer à renforcer et à rendre transparent et cohérent le dialogue entre le gouvernement et les Partenaires Techniques et Financiers dans le cadre de la mise en œuvre du PNDES.

Lentement, mais sûrement, Mama Kanny fait du progrès.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.