Position de Gandhi Tounkara : l’UGDD s’affirme !

Les marches politiques de l’opposition républicaine bénéficient de l’appui de l’UGDD. Cette formation politique à la tête de laquelle trotte Georges Gandhi Tounkara, ancien ministre de l’Enseignement supérieur se réclame de l’opposition et du coup, soutient les marches politiques. Dans une interview accordée à un journal de la place, le nouveau président de l’UGDD rappelle que son parti « appartient à l’opposition républicaine. Elle soutient les manifestations de l’opposition dans le cadre d’appeler le gouvernement à revenir sur la constitution, de faire changer l’ordre des élections. » Selon lui, « L’UGDD opte pour une démocratie participative c’est pour cela elle tient  que les communales se tiennent après les présidentielles. » Georges Gandhi Tounkara interpelle de fait« les chefs religieux, les sages à dire au pouvoir de nous épargner d’une querelle qui n’en vaut pas la peine, nous savons et nous sommes convaincus que les élections communales doivent se tenir avant les présidentielles notamment pendant le mois de juin. » Et d’ajouter :« Nous savons que la CENI est prête, c’est elle qui a dit, nous savons que la CENI était dans la dynamique d’organiser des communales. C’est la vice-présidente qui l’a dit dans une interview alors pourquoi finalement avoir changé la donne à Kindia et nous voulons que le pouvoir sache que nous n’avons aucun intérêt à perturber le pays. Tout ce que nous demandons est un droit, lorsque les élus du peuple sortent pour réclamer un droit, il faut qu’on en tienne compte et malheureusement ces manifestations se font avec beaucoup de morts d’hommes  que nous déplorons et nous espérons donc que les réactions peuvent se faire du côté du pouvoir lors de ces manifestations. »

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.