Pourquoi les opposants méprisent la Justice ?

L’opposition a été malmenée, ses militants tués sans discontinuer. Aucune fois, la Justice guinéenne n’a intenté un procès contre les coupables et leurs commanditaires. Tous les crimes sont restés impunis.

« Nous ne croyons plus en la justice guinéenne parce qu’elle a gardé très longtemps le silence. Il faut solliciter et obtenir l’assistance du Haut-Commissariat des Droits de l’Homme pour nous aider à avoir un procureur qui viendra épauler les procureurs et les juges guinéens à la manifestation de la vérité. C’est cela seulement qui pourra convaincre  l’objectivité des conclusions qui pourront en découler.C’est très important parce que la défiance est allée très loin et l’absence et l’indifférence de l’Etat sont allées très loin pour qu’on puisse croire  à un réveil, à une prise de conscience qui puisse rassurer les Guinéens », dénonce Ousmane Gaoual Diallo.

Avant de rappeler : « Au lendemain de la parution de ces lettres du Premier ministre  en direction des ministres de la Sécurité et de la Justice, des bérets rouges en promenade dans le quartier (Wanindara) tirent sans discernement ôtant la vie à deux jeunes et blessant trois autres. C’est pour vous dire que les ministres auxquels le PM s’est adressés n’ont pas entendu sa correspondance. »

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.